Intervenants

Une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle, de science et de terrain – mais avant tout des experts au service de la viticulture et de la biodiversité

Laetitia Allemand

Vigneronne & Journaliste

Laetitia Allemand, originaire des Hautes Alpes, a grandi au domaine familial, le Domaine Allemand à Théüs. A 18 ans, elle quitte la montagne et les vignes pour devenir journaliste et rejoindre les plateaux télé (France 5, France 3, I-télé …).

20 ans plus tard, elle retourne à ses origines et depuis veille aux cépages anciens et à la sauvegarde de la vinodiversité, tout en parcourant le monde viticole pour promouvoir la beauté et la diversité de ses terroirs.

Moderatrice

12 & 13 mai 2022

Sébastien Giorgis

Architecte DPLG – Urbaniste SFU – Membre du Comité Scientifique International de l’ICOMOS – Cultural Landscapes

Sébastien Giorgis est Architecte DPLG, Urbaniste SFU et Paysagiste Concepteur. Paysagiste-Conseil de l’État, il est parmi les membres fondateurs du Collectif PAP (Paysages de l’Après Pétrole) et membre du Conseil Scientifique International de l’ICOMOS IFLA-Cultural Landscapes. Il a fondé en 1998 l’ONG VOLUBILIS, réseau Méditerranéen pour la ville et les paysages.

Son atelier, l’Agence Paysages à Avignon, a été conçu dès l’origine comme une équipe pluridisciplinaire (paysagistes, architectes, naturaliste, urbanistes, agronome, géographe, plasticien), affirmant ainsi sa conviction que la complexité sociale, culturelle, spatiale, technique et fonctionnelle de la ville, des paysages et du territoire fait appel à une démarche transversale. Ses travaux y ont été distingués par différents prix et trophées nationaux.

Il a enseigné à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, intervient dans différentes écoles d’architecture et de paysage et depuis 2014, il est Adjoint au Maire d’Avignon et délégué à l’attractivité territoriale et touristique, au patrimoine historique et aux grands événements.

Le paysage – un territoire, une culture, une vitrine pour le vignoble et une matrice pour la biodiversité

Jeudi 12 mai 2022 – 9h20

Prof. Dr. Ilona Leyer

Hochschule Geisenheim University

Prof. Dr. Ilona Leyer est professeure de biodiversité et de fonctions écosystémiques à Institut d’écologie appliquée, Hochschule Geisenheim University (Allemagne).

Elle a étudié la biologie aux universités de Bonn et de Cologne, obtenant en 1996 un Doctorat en botanique agricole. De 2002 à 2011, elle a travaillé en tant qu’assistante et collaboratrice scientifique dans le domaine de la biologie de la conservation au département de biologie de la Philipps-Universität, à Marburg.

En plus d’être reconnue pour l’excellence de son enseignement, elle a été distinguée dans le cadre de la « Décennie des Nations Unies pour la diversité biologique » : en 2017 lors du concours « Diversité biologique » pour le projet européen PromESSinG (Promoting Ecosystem Services in Grapes) et en 2018 lors du concours « Biodiversité » pour le projet de coopération ArnikaHessen.

L’évolution des paysages viticoles et son influence sur la biodiversité

Jeudi 12 mai 2022 – 10h00

Adrien Rusch est chercheur en agroécologie à INRAE.

Après des études d’agronomie et une thèse en agroécologie, il oriente ses recherches autour des relations entre agriculture, biodiversité et fonctionnement des écosystèmes. En mobilisant des approches d’écologie des réseaux trophiques et d’écologie du paysage, il cherche en particulier à comprendre comment les pratiques agricoles et les changements dans la structure des paysages agricoles affectent la structure des communautés, les interactions trophiques et la production de différents services écosystémiques (e.g., régulation naturelle des bioagresseurs, dégradation de la matière organique).

Il s’intéresse également à la multifonctionnalité des paysages agricoles à travers l’analyse des structures des paysages qui permettent de favoriser les synergies et limiter les antagonismes entre services rendus par la biodiversité. L’objectif de ses travaux est de participer au développement et à la mise en œuvre de stratégies d’aménagement des territoires agricoles qui concilient préservation de la biodiversité et activités agricoles économiquement viables.

Viticulture & biodiversité: chimère ou réalité?  – Les effets du paysage et des pratiques viticoles sur la biodiversité et les services écosystémiques

Jeudi 12 mai 2022 – 10h50

Eric L’Helgoualch

Chambre d’Agriculture du Vaucluse

Eric L’Helgoualch accompagne les agriculteurs et viticulteurs à mieux connaitre leur agroécosystème afin d’en favoriser l’équilibre.

Après avoir animé les Plans de développement Durable en Vaucluse, conseillé de nombreux agriculteurs en conversion vers l’agriculture biologique, il devient référent national en viticulture biologique pour le réseau des chambres d’agriculture, puis responsable des groupes DEPHY viticulture pour l’arc méditerranéen. En parallèle, il met en place des expérimentations et réseaux sur l’impact des bandes enherbées et des haies sur le milieu naturel (qualité de l’eau, flore, faune) et accompagne des projets d’implantation de haie.

Ce parcours et ses rencontres lui donnent aujourd’hui une compétence reconnue sur le thème de la biodiversité en agriculture.

De l’importance de l’arbre et de la haie dans le vignoble

Jeudi 12 mai 2022 – 11h30

Frédéric Chaudière

Président de l’AOP Ventoux

Troisième génération de vignerons au Château Pesquié au cœur de l’AOC Ventoux, Frédéric Chaudière a grandi sur le domaine familial avant de s’en éloigner pour ses études.

Après des études littéraires à Paris (Hypokhâgnes-Khâgnes, Licence de Philosophie et Maîtrise d’Histoire puis Sciences Po Paris), il prend à 23 ans la suite de ses parents, bientôt rejoint par son frère Alexandre Chaudière. Très enraciné dans son terroir du Ventoux, la direction du domaine viticole, qui exporte dans une 40aine de pays, lui a aussi donné de nombreuses opportunités de sillonner le monde.

Depuis juillet 2020, il a été élu Président de l’AOC Ventoux. Parmi les nombreux projets portés par l’appellation, celle-ci est la première AOC a avoir réalisé sa Raison d’être.

Viticulture de la Biodiversité – Une appellation relève le challenge

Jeudi 12 mai 2022 – 14h30

Jean-François Agut

Ferme de Jean-François Agut

Jean-François Agut est un agriculteur et viticulteur Gersois. Face au constat de l’accélération de la perte en matière organique des sols et de la diminution de la fertilité, il a décidé d’aller à l’encontre de ce que l’enseignement lui avait appris et il est venu a l’agroforesterie et l’agroécologie. Il a ainsi mis en place des couverts végétaux dans ses vignes ainsi que les semis directs dans ses grandes cultures. 

Viticulture de la Biodiversité – Polyculture & permaculture

Jeudi 12 mai 2022 – 15h10

Andreas Schumann

Weingut Odinstal

Directeur au Weingut Odinstal depuis 2004, dans le Palatinat allemand, Andreas Schumann a un parcours riche en expériences.

Après son service civil dans le département de viticulture de la Lebenshilfe Bad Dürkheim, il a entamé un cycle de formation de trois années aux domaines viticoles Dr. Deinhard (maintenant Von Winning), Dr. Bürklin-Wolf et Müller-Catoir. Ont suivi des études de viticulture et d’œnologie à la Hochschule Geisenheim University, avec comme point central la viticulture biologique. Son projet de recherche portait sur la biodiversité dans le vignoble et son mémoire sur la minimisation de l’utilisation du cuivre en viticulture biologique.

Depuis quelques années, afin de continuer à cultiver un horizon large et sa culture de la diversité, il travaille comme consultant – aussi bien pour Demeter Allemagne qu’en tant que consultant indépendant.

Viticulture de la Biodiversité – De bio à biodynamie, un changement bénéfique

Jeudi 12 mai 2022 – 16h00

Mathieu Meyer

Directeur de Château Galoupet

Ingénieur agronome et oenologue, Matthieu Meyer a complété son cursus avec un executive MBA à HEC en 2019.

Travaillant dans le groupe LVMH depuis 2004, il a géré une distillerie de rhum à Trinidad et Tobago, la partie opérationnelle de Chandon en Australie, puis un bureau d’études techniques à Epernay pour les 6 Maisons de Champagne du Groupe.

Château Galoupet a été racheté par LVMH en 2019 et il en a pris le poste de directeur en 2020.

Viticulture de la Biodiversité – Se mettre à l’heure de la biodiversité

Jeudi 12 mai 2022 – 16h30

Lilian Bérillon

Pépinières Lilian Bérillon

Fils et petit-fils de pépiniéristes dans le Vaucluse, Lilian Bérillon est – dès son plus jeune âge – immergé dans l’univers agricole puis celui de la Pépinière Viticole.

Amoureux du Vin, il se dirige dans un premier temps vers une formation technique en viticulture et en œnologie puis poursuit ses études avec un BTS en Commerce des Vins. Il finalise sa formation avec une troisième année de Gestion et Marketing à Suze-La-Rousse.

En 1998, il développe son activité de Pépinière Viticole sur le même modèle que celui qui existe déjà : l’hyperproduction de plants, le troc sur la place du marché aux Platanes à Carpentras, la course à la rentabilité et au volume. En 1999, il prend la présidence du syndicat des producteurs de bois et plants de vigne du Vaucluse, 1er département producteur de plants de France.

Au fil du temps, il prend conscience de graves problèmes sanitaires dans le vignoble : les maladies du bois et de la vigne, le dépérissement de certains vignobles sans explication apparente. Il remet alors en cause un grand nombre de pratiques et tente de transmettre une vision qualitative du matériel végétal.

En 2003, Lilian démissionne de sa fonction de vice-président national du syndicat et décide d’aller jusqu’au bout de ses convictions : créer un modèle respectueux du matériel végétal pour des viticulteurs désireux de produire des vins exprimant leurs terroirs.

Préservation de la diversité génétique des cépages

Vendredi 13 mai 2022 – 09h20

Envie d’en savoir plus sur la suite du colloque ?

Marc Dufumier

Spécialiste de l’agroécologie

Marc Dufumier est agronome, professeur honoraire en agriculture comparée et développement agricole à l’AgroTech (Paris).

Il est aussi membre du conseil scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) et a été président de Commerce équitable France jusque septembre 2020. Marc Dufumier a réalisé de nombreuses missions d’appui à des projets de développement agricole et rural dans les pays du Sud.

Il est auteur de plusieurs ouvrages, dont :

–       Pour une conscience terriste. Nature, cultures, agricultures. (En collaboration avec L. Gervereau. Éditions Utopia. Paris ; 2022).

–       De la terre à l’assiette. 50 questions essentielles sur l’agriculture et l’alimentation. (Allary Éditions 2020).

–       L’agroécologie peut nous sauver. (En collaboration avec O. Le Naire. Édition Actes Sud. Paris 2019).

–       50 idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation (Allary éditions 2014)

–       Famine au sud, malbouffe au Nord (NiL 2012)

Agroécologie – Un modèle agronomique pérenne

Vendredi 13 mai 2022 – 10h00

Envie d’en savoir plus sur la suite du colloque ?

Prof. Emmanuelle Porcher

MNHN, directrice adjointe CESCO

Prof. Emmanuelle Porcher est professeure en écologie au Muséum national d’Histoire naturelle et directrice du Centre d’Ecologie et des Sciences de la Conservation.

Ses travaux de recherche portent principalement sur les relations entre agriculture et biodiversité et comment les pratiques agricoles influencent la biodiversité sauvage, mais également comment cette biodiversité peut être utile aux agriculteurs, en travaillant par exemple sur le service de pollinisation ou la faune du sol.

Ses études s’appuient sur des dispositifs expérimentaux « classiques » en écologie, mais aussi sur de la science participative, qui associe chercheur.es et autres citoyens dans des programmes de recherche. Elle est par exemple en charge de la valorisation scientifique de l’Observatoire Agricole de la Biodiversité (http://observatoire-agricole-biodiversite.fr/), un suivi de la biodiversité pour et par les agriculteurs.

L’observatoire agricole de la biodiversité : connaître la biodiversité dans ses parcelles

Vendredi 13 mai 2022 – 10h50

Envie d’en savoir plus sur la suite du colloque ?

Katharina Adler M.Sc.

Hochschule Geisenheim University

Katharina Adler M.Sc. effectue des recherches et enseigne à la Hochschule Geisenheim University, à l’Institut pour la planification du paysage et la conservation de la nature, sur les communautés d’oiseaux dans les paysages viticoles.

Elle étudie comment la structure du paysage et les pratiques de gestion affectent les communautés d’oiseaux dans les régions viticoles allemandes du Rheingau et du Rheinhessen.

Ecologie de la faune – Oiseaux et viticulture : Protéger la biodiversité et renforcer les fonctions de la nature

Vendredi 13 mai 2022 – 11h30

Envie d’en savoir plus sur la suite du colloque ?

Georges Truc

Géologue & Hydrogéologue

Ancien Géologue et Hydrogéologue, enseignant et chercheur à l’Université Claude-Bernard de Lyon (1965 – 2005), Georges Truc est originaire de Visan, petite commune vigneronne du Haut Vaucluse, dans Enclave des Papes.

Spécialiste du Tertiaire de la vallée du Rhône, il a dirigé rapidement son intérêt vers les évaporites (sel, gypse…) en collaboration avec le Museum d’histoire naturelle de Paris et Elf-Aquitaine. Ce sont finalement les phénomènes d’altération et de transformation affectant les paléosols du Tertiaire et du Quaternaire dans l’espace circumméditerranéen qui ont emporté la majeure partie de son activité.

Passionné de vin et par la dégustation géosensorielle, il peut aisément être qualifié de Oenogéologue, consacrant son temps à l’étude des liens qui existent entre le sous-sol, la vigne et le vin.

La vie du sol – Géologie – Roche mère, terroir et sol vivant

Vendredi 13 mai 2022 – 14h30

Hervé Coves

Ingénieur Agronome

« Souvent on me prend pour un doux rêveur idéaliste, ça ne me dérange pas, mais je n’ai pas tout le temps perçu ma vie comme étant belle, elle a même été très compliquée. » Ingénieur agronome de formation, Hervé Coves accompagne aujourd’hui ceux qui veulent se former à l’agro-écologie et à la permaculture. En 2014, à un peu plus de 50 ans il est devenu religieux franciscain. Sa vivante signature est : “la vie est belle”

Mycorhizes & champignons – Les secrets d’un sol vivant

Vendredi 13 mai 2022 – 15h15

Envie d’en savoir plus sur la suite du colloque ?

Tobias Bandel

Ingénieur Agronome

Formé comme ingénieur agronome à l’université de Hohenheim (Allemagne), Tobias a travaillé pendant plus de 4 ans comme responsable de culture et d’exportation de fruits et légumes au sein du groupe Sekem (Égypte). En plus de ses activités commerciales, il a participé à divers projets agro-industriels, en coopération avec la SFI / Banque mondiale et USAID, par exemple dans le développement de la traçabilité et des outils de communication pour relier les petits agriculteurs aux marchés d’exportation.

En 2007, Tobias a co-fondé Soil & More International. Il conçoit des solutions pragmatiques et scientifiquement solides pour les clients des secteurs agricole, alimentaire et financier.

Mettant à la disposition de ses clients ses connaissances agricoles approfondies et une approche peu orthodoxe mais pragmatique, il décide de fonder en 2018 Soil & More Impacts, poursuivant le travail initié par Soil & More International.

Un accent particulier est mis sur le travail de pionnier visant à développer la méthode de « true cost accounting » (TCA) et les outils informatiques associés.
Le SMI a plus de 10 ans d’expérience pratique et globale dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation et est actuellement actif en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et du Sud et en Europe.

Economie & Ecologie – La biodiversité et l’économie pérenne

Vendredi 13 mai 2022 – 16h15

Contactez-nous

8 + 6 =